Parallèles, Gilles Balmet    
  Galerie L'Agart, Amilly
  12.03 - 07.05.2011

Gilles Balmet, Article de Paul Ardenne publié dans Art Press n°322, avril 2006


La formule maîtresse de l’art de Gilles Balmet, l’un des artistes prometteurs de la nouvelle génération, est celle de transfert esthétique. Exemples: soit le test de Rorschach et, plus précisément, la tâche aux contours incertains que la psychologue demande à son patient d’examiner et d’interpréter. Balmet, partant de cette tâche, la duplique en de grandes peintures sérielles jusqu’à en faire un tableau abstrait de contexture répétitive, parfaitement normée, faisant penser au all over des expressionnistes abstraits (Untitled [Rorschach], 2005).


Toujours à partir du même test de Rorschach, l’artiste traite certains contours de tâches en trois dimensions, à partir d’une découpe dans les classeurs en plastique. Il en résulte de curieuses sculptures évoquant Pevsner ou Gargallo, subitement propulsées à l’âge de la logique floue du morphing (Sculpture Rorschach). Autre exemple de transfert: une des peintures de l’artiste, de nature abstraite, une fois sa surface grattée, se transforme en une image de forêt enneigée (Winterdreams, 2004) : glissement de la non-figure, au sens incertain, à la figuration allusive et descriptive. Une vidéo de l’artiste sombre, aux accents mystérieux, donne l’impression d’une composition matiériste animée de mouvements. En y regardant de plus près : des oiseaux dans un arbre, posés sur des branches remuées par le vent (Birds, 2004), etc.


Qu’il utilise l’image peinte, la vidéo, la sculpture, Gilles Balmet cultive le principe de la réversibilité de la forme et, par extension, du sens. Le propos qui en résulte plaide pour l’art comme potentialité de la forme. Ouvrir, combiner, démultiplier le visuel, dans cette optique, prolonger le vocabulaire acquis de l’art. L’intérêt du travail de Gilles Balmet est indéniable. Déjà, cet artiste sait créer un univers qui lui est propre où il est difficile de pister l’adhésion transie ou l’hommage appuyé à telle ou telle inflexion artistique canonique. Ce propos signale une vision à la fois intrigante, attractive et expérimentale du monde, de l’image et de la forme (la seule image, la seule forme qui vaillent, ce sont celles qui m’ont échappé), une intention, aussi, d’exister hors des courants dominants de la création dite "émergente" [...].


L’isolement assumé fait toute la qualité de l’oeuvre naissante de Balmet et pourrait être, qui sait ?, le meilleur vecteur de sa fortune future. Pas de souscription, le concernant, à la rhétorique post-médiatique (Wang Du), posthistorique (Babin), socialecritique (Alain Declercq), mélancolique-romantique (Rebecca Bournigault) ou d’esprit entertainment (Kolkoz), voire carrément régressif ((Fabien Verschaere, Virginie Barré) si en vogue à ce jour, et qui fait des artistes cités, plus que des maîtres de l’expression, des veilleurs, des errants ou des naufragés du signe. De manière ostensible, le travail de Balmet, le plus corrélé pourtant qui soit à la réalité, revendique une autonomie forte. Il invite le spectateur à un regard neuf, se tenant à longue distance des repères.


Le travail de Gilles Balmet apparaît-il à l’occasion étrange, inclassable, mal qualifiable, irréductible à une désignation slogan ? C’est là, en bonne logique, l’effet de ce positionnement de l’artiste non à la marge de l’expression (les médiums restent conventionnels), mais à la marge de la référence [...].







© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 12 mars au 7 mai 2011. L'AGART, 35 rue Raymond Tellier (face à la mairie) - 45200 Amilly. Tél.: +33 (0)2 38 85 79 09 & 06 78 47 84 09. Entrée libre les jeudi et vendredi de 13h30 à 17h30, le samedi de 14h00 à 18h00 et sur rendez-vous.



Gilles Balmet, Untitled (Rorschach), 190 x 140 cm Gilles Balmet, Ink mountains, Lavis d’encre de Chine et peinture acrylique à la bombe sur papier, 65x50cm, 2010 Gilles Balmet, Waterfalls

De haut en bas

Gilles Balmet, Untitled (Rorschach), 190 x 140 cm

Gilles Balmet, Ink mountains, Lavis d’encre de Chine et peinture acrylique à la bombe sur papier, 65x50cm, 2010

Gilles Balmet, Waterfalls

Parallèles, Gilles Balmet

Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (B)