Michel Blazy au Portique, Le Havre

Archives expositions personnelles France

  Michel Blazy
  Le Portique, Le Havre
  22.04 - 02.07.2016

Communiqué de presse


Au Havre, dans le décor d'un jardin, Le Portique présente les œuvres de Michel Blazy. Parcourues d'humour et de poésie, éléments qui font le lien entre nature et culture, elles interrogent le vivant ainsi que la société de consommation au travers d'objets défectueux ranimés par de la matière végétale.








© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles (B)

Michel Blazy, vue d’installation Pull Over Time, 2015. 13e Biennale de Lyon. Photo: Blaise Adilon / Biennale de Lyon 2015 - courtesy de l’artiste et Art:Concept, Paris


«Il faut cultiver son jardin», clamait Candide sous la plume de Voltaire. Il faut savoir le faire avec humour, pourrait renchérir Michel Blazy dont une exposition éponyme est invitée au Portique du Havre. Le jardin, toile à ciel ouvert, inspire Michel Blazy qui, en toute légèreté, y accroche face aux arbres et au bord de l'eau des paires de baskets. En plus d'avoir l'air en villégiature, elles sont chacune le réceptacle d'herbes, de plantes en devenir. Par un procédé d'inversion, l'installation Pull over time (2015) rend peut-être un tribut à ces tiges et à ces broussailles que d'ordinaire piétinent les baskets.


Michel Blazy, Sans-titre. 2015. Installation, pierres, peinture. © Michel Blazy

L'œuvre de Michel Blazy questionne le végétal mais pas seulement. Le vivant dans son ensemble, végétal et bien sûr humain, l'alimente et la stimule. Tout dans les habitudes humaines de la société contemporaine retient l'attention de Michel Blazy. Tout, et particulièrement ce que l'homme délaisse après en avoir fait usage forcené, tels ces appareils de haute technologie dont les fabricants prévoient sciemment l'éphémère existence. Michel Blazy refuse leur extinction et réinjecte du végétal, de la vie, dans des carcasses d'imprimantes ou d'ordinateurs portables. Rien ne se perd, l'inutile, l'inerte sont voués à une autre vie. Sûrement la poésie, que l'œuvre de Michel Blazy porte aussi en bandoulière.

Le désir est ailleurs, semble nous dire l'œuvre de ce poète glaneur, ailleurs que dans la société de consommation où nature et culture ne doivent plus être dissociées si fermement. À l'humour de faire le lien, qui rend la rencontre concrète et lui donne visibilité. D'humour et de vibrations, les pierres tranchées peintes à traits colorés et circulaires par Michel Blazy ne manquent pas. On en oublie cette matière froide qu'est la pierre.


Michel Blazy, Sans-titre. 2015. Installation, pierres, peinture. © Michel Blazy


Exposition du 22 avril au 2 juillet 2016. Le Portique, 3 rue d’Apres Mannevillette - 76600 Le Havre. Tél.: +33 (0)2 35 45 53 64. Ouverture du mercredi au samedi de 15h à 18h30.