Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (B)

  Kasper Brejnholt Bak, Mind The Earth
  Maison du Danemark, Paris

  27.11.2015 - 10.01.2016

Communiqué de presse


L’exposition Mind The Earth a été conçue par l’urbaniste Kasper Brejnholt Bak en coopération avec le Danish Architecture Centre. Elle a reçu des critiques très positives lors de son vernissage à Copenhague et a attiré une attention au plan international qui lui a valu des articles dans Wired, designboom, Bild Zeitung et bien d’autres organes de presse. Après avoir vu à Copenhague l’exposition, utilisant des images de Google Earth, l’ex commissaire européenne chargée de l’Action pour le climat, Connie Hedegaard, a recommandé de l’étoffer et d’insister particulièrement sur le changement climatique afin de la présenter à Paris lors de la Conférence sur le climat, COP21.




























Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Exposition du 27 novembre 2015 au 10 janvier 2016. Maison du Danemark, 142 avenue des Champs-Élysées - 75008 Paris. Tél.: +33 (0)1 56 59 17 40. Entrée libre du mardi au vendredi de 13h à 19h, samedi et dimanche de 13h à 18h. Ouvert les jours fériés.




Kasper Brejnholt Bak, Mind The Earth, Maison du Danemark, Paris

Fruit de vingt ans de négociations dans le cadre des Nations unies, la COP21 vise à déboucher sur un accord juridiquement contraignant pour tous les pays qui impose de maintenir le réchauffement climatique au-dessous de 2° C.

Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, a attribué le logo officiel de la COP21 à l’exposition « Mind The Earth », ce qui en fait une partie intégrante du programme officiel de cette rencontre.


Au cours des six derniers mois, Kasper Brejnholt Bak, fondateur de l’association à but non lucratif « Mind The Earth », a cherché de nouvelles images et a rédigé des textes pour illustrer le changement climatique. Il déclare : « C’est ma formation d’architecte et d’urbaniste qui est à l’origine de ma fascination pour la grande variété d’interprétations que font les êtres humains des conditions naturelles qui leur sont données. Ces interprétations prennent des formes culturelles différentes et s’observent dans les villes que nous habitons et dans les paysages que nous cultivons et utilisons pour nous nourrir et procurer d’autres ressources. Il est difficile de ne pas s’enthousiasmer pour la beauté et la diversité de la Terre qui nous sert d’habitat à tous, ainsi qu’à de nombreuses autres créatures. Mais en même temps, on peut avoir du mal à vaincre un certain sentiment de « claustrophobie globale ». J’éprouve ce sentiment en songeant que cette planète est la seule dans tout l’univers sur laquelle nous puissions vivre, que la population mondiale augmente considérablement, que les ressources diminuent et que le climat change. Ces facteurs nous poussent à trouver des approches tout à fait nouvelles de l’habitat et de la gestion des ressources limitées de la Terre. »


Les images satellites ne mentent pas et nous permettent de comprendre que nous faisons tous partie d’un tableau complexe. En voyant les traces très réelles et très importantes que nous laissons sur la planète, nous nous rendons compte qu’elle nous appartient vraiment, et que c’est aussi à nous qu’il revient de la protéger. » J’espère qu’en partageant mon enthousiasme, ma fascination, mes craintes et mes réflexions sur les choix que nous ferons pour vivre sur Terre, je peux favoriser une meilleure compréhension du changement climatique, du développement durable et de notre rôle à nous tous comme des pixels importants sur cette belle image que nous nommons la Terre. Les décisions qui seront prises pendant la COP21 détermineront dans quelle mesure cette image changera à l’avenir. »



© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés