Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (B)

Communiqué de presse


L'association Asphodèle organise, chaque année, des expositions in situ, hors du lieu qu'elle occupe habituellement. Au cours de l'été 2015, pendant le mois de juillet, c'est une œuvre de Céleste Boursier- Mougenot qui sera installée dans ce même lieu, mais à la lumière succédera une œuvre sonore créée par l'artiste, certes «sans parole ni musique», mais accueillant en direct le rendu acoustique d'une onde en provenance de l'univers, autrement dit, ici et maintenant, une mise en musique du temps et de l'espace. Intitulée i0, cette production est une création originale et inédite pour Asphodèle — Espace pour l'art.





























































.
















 







Céleste Boursier-Mougenot, Asphodèle, Espace pour l’art, Arles

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

La particularité des expositions présentées dans l'Eglise Saint-Honorat, se jouant avec la contrainte du lieu patrimonial qui ne tolère pas l'encombrement physique d'une œuvre plastique, Céleste Boursier-Mougenot présente i0, œuvre inédite, sonore et immatérielle. i0 dispose le visiteur à une écoute curieuse et émerveillée de l'écho des mouvements des astres. Io, satellite galiléen de Jupiter, situé à 421 600 km de la planète, est connue pour son volcanisme très actif dont l'énergie provient vraisemblablement des interactions de marées entre lui, les autres satellites Europe, Ganymède et Jupiter. Il produit sur Jupiter des aurores boréales dites aussi “empreintes de Io”. Une antenne amateur est placée sur un toit adjacent à l'église, à l'écoute des pulsations et sursauts cosmiques de Jupiter et de sa magnétosphère.

À l'écoute de cette fréquence, Céleste Boursier-Mougenot reconditionne en direct, ces émissions radio pour donner à entendre l'activité lointaine des planètes. Alors que depuis Pascal, l'astronomie nous enseigne un cosmos silencieux, Céleste Boursier-Mougenot s'appuie sur l'imaginaire poétique à l'œuvre dans les cosmographies contemporaines, affirmant qu'il y a assurément quelque chose à entendre de la dispute entre Io et Jupiter.» (Cécile Viguier)

En parallèle, à la galerie «Espace pour l'art» située au centre de la ville d'Arles, est présentée
persistances (2014), une autre œuvre de Céleste Boursier-Mougenot. Il s'agit d'un « euphonium qui sécrète une mousse blanche en mouvement, évoluant au rythme des variations harmoniques d'approches (1993) et immersions (1993), pièces sonores composées par l'artiste ».


Céleste Boursier-Mougenot, persistances (détail), 2014. © Photo Klaus Stoeber

Céleste Boursier-Mougenot, persistances (détail), 2014. © Photo Klaus Stoeber



Expositions du 8 au 30 juillet 2015.

Eglise Saint-Honorat, avenue des Alyscamps - 13200 Arles. Ouverture tous les jours: 14h-18h30.
Galerie Espace pour l'art, 5 Rue Reattu - 13200 Arles. Tél.: +33 (0)4 90 97 23 95. Ouverture du mardi au samedi: 14h-19h.


  Céleste Boursier-Mougenot, Asphodèle
  Espace pour l’art, Arles

  08 - 30.07.2015