Communiqué de presse

Collectif de la relève, adepte de la récupération, BGL fabrique, avec des techniques et des matériaux bruts, des installations qui mettent en relief les dérèglements de notre société. Ses créations sont souvent spectaculaires et procurent, tant au regard qu'à l'esprit, un indéniable plaisir. Mais elles ont aussi une lucidité implacable qui éclaire certains malaises que nous pouvons aujourd'hui éprouver quand nous sommes confrontés au passage brutal du monde de la consommation à celui de la contemplation. BGL pratique une critique sociale à la fois incisive et rafraîchissante, qui prend corps ici dans le titre bilingue qu'ils ont choisi, non sans ironie, pour célébrer la mémoire d'un événement fondateur notamment de la francophonie et de sa culture spécifique.

Artistes francophones mais surtout artistes visuels, Bilodeau, Giguère et Laverdière ne sont pas du côté de la conservation et de la pureté et affirment les déplacements et transformations au sein desquels ils oeuvrent. Avec Artistique Feelings, BGL répond avec complicité (et précisément sans complaisance) au contexte qui lui a été proposé, à savoir celui de la "célébration historique". Il y répond en refusant l'idée de la fixité (il n'élève précisément pas de statue) ou de l'enthousiasme festif, qualités souvent propres au genre de l'hommage, et affiche au contraire une qualité plus dynamique, en phase avec la réalité d'aujourd'hui. Entre deux langues mais aussi entre deux cultures, BGL se penche également sur l'idée que les Français peuvent aujourd'hui se faire du Québec et joue, pour ce faire, sur et avec quelques clichés.

Il le fait sur le mode de l'excès puisque Artistique Feelings convie le spectateur à un étonnant paysage d'hiver en plein coeur d'un hôtel particulier du 7ème arrondissement de Paris. Artistique Feelings est une composition alliant une scène d'extérieur et un lieu de mémoire. Elle est autant familière qu'étrange, une sorte de paysage intérieur nous conviant à une réflexion sur le sort de notre culture. Le tout, bien sur, sans la moindre grandiloquence, les oeuvres de BGL étant toujours du côté de la jouissance créatrice et particulièrement rébarbatives à la convention.

Dans l'installation spécifiquement conçue pour la galerie du Centre culturel canadien, BGL présente deux sculptures récentes issues de promenades dans les "cours à ferraille". Une moto et une motoneige bien réelles mais calcinées, importées pour l'occasion du Canada, sont intégrées à une scénographie évocatrice d'un des clichés du "typiquement québécois", le paysage de neige. Mais ce paysage est anormal et modelé de manière à inciter, sur un mode contradictoire (à la fois serein et brutal) et à la limite du parodique, à une forme de recueillement.

"Les transformations que nous apportons à ces véhicules les rendent insaisissables, presque vivants. La ferraille devient ossements, la modernité devient préhistoire. Nos repères se brouillent mais l'impact émotif, lui, demeure en celui ou celle ayant fréquenté ces "momies technologiques". Il se dégage de cette rencontre une impression à la fois d'éloge du vivant et d'hommage à la mort." BGL



  BGL, Artistique Feeling
  Centre culturel canadien, Paris
  20.02 - 21.05.2008

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

BGL, Artistique Feelings au Centre Culturel Canadien

Exposition du 20 février au 21 mai 2008. Centre culturel canadien, 5 rue de Constantine - 75007 Paris. Tél.: +33 (0)1 44 43 21 49. Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h. Entrée libre.

Archives expositions personnelles France

Parlant volontiers de leur "déformation", les artistes du collectif BGL ont l'art de transformer les objets de consommation de notre société contemporaine en objets de civilisation. Un sentiment de nostalgie ambiguë peut être suscité par leurs oeuvres tout autant qu'une expérience de plaisir face à la liberté de l'acte créateur qui est souvent fondé sur une destruction. Engins vulnérables dépossédés de leur initiale froideur industrielle, les sculptures de BGL sont des gisants d'une drôle d'espèce. Ils invitent le spectateur à s'interroger sur les limites de sa sensibilité artistique.

Après son exposition parisienne, le collectif fera partie de l'exposition Québec Gold présentée à Reims à partir de juin dans le cadre également des célébrations du 400e anniversaire de Québec. BGL est représenté par Diaz Contemporary à Toronto.

BGL, Artistique Feelings, 2008. Photo Pascal Raso © BGL BGL, Artistique Feelings, 2008. Photo Pascal Raso © BGL

BGL, Artistique Feelings, 2008. Photo Pascal Raso © BGL

Archives expositions personnelles (B)